Où acheter son appareil auditif ?

Appareils auditifs

Le prix des prothèses auditives est souvent un critère dissuasif pour les personnes qui souhaitent se faire appareiller mais qui ne disposent que d’un faible budget. Dans ces cas-là, il peut être tentant de se tourner vers des solutions moins onéreuses, notamment en pharmacie ou sur Internet. Mais avant de passer à la caisse, soyez conscient de ce que vous achetez, car votre santé est en jeu.

Prothèse auditive, amplificateur sonore : quelle différence ?

Face à la perte d’audition, 2 types d’équipements peuvent vous permettre de mieux entendre à nouveau :

  • Les prothèses auditives : elles sont exclusivement vendues par des audioprothésistes ;
  • Les amplificateurs sonores : ils sont accessibles directement en pharmacie et même sur Internet.

Pourtant, il s’agit bel et bien de 2 dispositifs bien distincts, dont le prix varie autant que l’efficacité !

                L’amplificateur sonore

Comme son nom l’indique, l’amplificateur sonore (aussi appelé « assistant d’écoute ») sert à amplifier les sons. L’amplification est de l’ordre de 20 décibels maximum. Ces appareils peuvent donc être suffisants pour couvrir une faible perte de l’audition, mais seront inutiles dans les cas les plus sévères. On notera également que le fonctionnement de ces appareils manque souvent de finesse : pour vous permettre de « mieux » entendre, tous les sons sont amplifiés, y compris les bruits parasites.

Depuis 2014, il est possible d’acheter des amplificateurs sonores directement en pharmacie, sans ordonnance. Le prix est en moyenne de quelques dizaines d’euros. Cela peut sembler attractif, mais attention, car il ne couvre que le prix de l’appareil en lui-même. Il n’implique aucun réglage, aucune réparation, aucun suivi.

De plus, les assistants d’écoute ne sont pas des dispositifs médicaux. Ils ne permettent pas de bénéficier d’un remboursement de la part de la Sécurité Sociale ou de votre mutuelle.

Patients qui font la queue dans une pharmacie
Source : Unsplash.com

                Les aides auditives

Ces appareils, aussi appelés « prothèses auditives », sont quant à eux de véritables dispositifs médicaux. Pour vous en procurer, vous n’aurez d’autre choix que de vous adresser à un audioprothésiste diplômé d’Etat.

L’achat d’une aide auditive auprès d’un audioprothésiste ne peut se faire sans une ordonnance. Pour cela, vous aurez besoin de consulter un médecin ORL. Son rôle est important, car il est le seul à pouvoir diagnostiquer vos problèmes d’audition.

Par la suite, l’audioprothésiste va compléter le diagnostic du médecin avec des tests auditifs qui lui sont propres, afin de pouvoir vous proposer une aide auditive sur mesure. Mais son rôle ne s’arrête pas là ! Ce spécialiste sera en mesure de vous accompagner au quotidien afin de régler, réparer ou même nettoyer vos appareils auditifs.

C’est d’ailleurs pour couvrir l’ensemble de ces services que le prix des aides auditives est aussi élevé : en moyenne 1500 euros par oreille. À ce jour, le remboursement de la part de la Sécurité Sociale est assez minime (180 euros par prothèse). Sans une bonne mutuelle, il est donc parfois difficile d’investir dans de véritables prothèses auditives. Néanmoins, dans le cadre du programme « 100% Santé », nous nous orientons vers une prise en charge intégrale de ces appareils, d’ici 2021 !

Acheter des aides auditives sur Internet ?

Sur les gros sites marchands comme Amazon et Cdiscount, il est désormais possible d’acheter des aides auditives. Comme pour les appareils vendus en pharmacie, il ne s’agit que de simples amplificateurs d’écoute.

Là encore, les performances ne seront pas suffisantes pour couvrir une importante baisse de l’audition. De plus, l’origine de ces produits n’est pas toujours très fiable. En cas de panne ou de dommages, vous pourrez difficilement profiter d’un SAV pour vous aider.

Dans le pire des cas, ces appareils peuvent même subir des dysfonctionnements potentiellement dangereux pour votre audition : développement d’acouphène, fragilisation du tympan, etc. Quand il s’agit de la santé, mieux vaut ne pas faire l’impasse sur les qualifications et les conseils d’un professionnel de santé.



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre