Dossier : comment choisir son matelas

chaussettes

Si l’on part du principe que l’on dort 8 heures par nuit, on passe le tiers de notre vie sur notre matelas… d’où l’intérêt de bien le choisir!

Pour bien choisir son matelas, voici 6 points à évaluer :

Bien choisir la suspension de son matelas

Le premier et le plus important est la suspension du matelas, c’est-à-dire ce qui donne du corps et de la fermeté au matelas. Il existe trois principaux types de suspensions :

  • le latex. Les matelas en latex offrent un bon maintien à l’ensemble du corps. D’après l’UFC Que Choisir, il arrive en 3e position en France, derrière les ressorts et la mousse. Les matelas en latex contiennent des alvéoles qui facilitent l’aération. On le recommande aux personnes souffrant d’allergies. Conseil : les matelas en latex possèdent des « zones de confort » qui maintiennent certaines parties du corps .L’idéal est de choisir un matelas à 5 zones de confort (davantage de zones de confort est inutile)

             Les 5 zones de couchage sont : la tête, les épaules, les lombaires, les jambes, les pieds.

  • les ressorts. Les matelas à ressorts sont ceux qui offrent la meilleur ventilation : à conseiller aux personnes qui ont tendance à suer beaucoup durant leur sommeil. Parmi les différents types de ressorts, le site « Bien choisir sa literie » conseille d’opter pour les ressorts ensachés (= ressorts enveloppés dans des sachets). Cette technologie permet de ne pas être réveillé par les mouvements de son conjoint la nuit : idéal donc pour préserver l’indépendance de chaque couchage.

« La ventilation n’est pas altérée mais le plus important c’est que l’indépendance de couchage soit préservée. Chaque ressort est indépendant de son voisin. Avec ce type de matelas vous ne transpirerez pas la nuit et vous pourrez bouger autant que vous voulez sans réveiller votre partenaire. » Source : Bien choisir sa literie

  • la mousse. Concernant la mousse, faites attention à sa composition, car de nombreux produits chimiques peuvent entrer en jeu en fonction des fabricants. Préférez la mousse polyuréthane à la mousse polyéther car elle est plus ferme et plus résistante au fil des années. Attention cependant, si vous habitez dans un lieu humide ce type de matelas en mousse est déconseillé. Il existe aussi de la mousse à mémoire de forme (les matelas mousse les plus couteux) qui est très performante pour le soutien du dos. En revanche, elle est moins confortable si vous transpirez beaucoup la nuit.

La suspension est le point le plus important pour choisir matelas : pour les matelas en mousse et en latex, la partie en mousse ou en latex du matelas est même appelée « âme »… c’est dire si ce critère est primordial!

Quel soutien pour mon matelas?

Les matelas sont généralement souples, fermes ou très fermes. Pour choisir le degré de fermeté d’un matelas, le site bien choisir son matelas a préparé un tableau. En fonction de votre taille et de votre poids, il évalue le degré de fermeté idéal :

fermeté du matelas

Choisir le soutien de son matelas en fonction de sa taille et de son poids. Source : bienchoisirsaliterie.com

Attention cependant : aucune norme n’est établie en la matière. Le degré de fermeté et de souplesse varie donc beaucoup entre les différentes marques présentes sur le marché.

Une astuce cependant pour déterminer si un matelas est trop ferme : si, lorsque vous êtes couché sur le matelas, il y a un espace entre le matelas et vos lombaires, c’est que le matelas n’est pas assez souple.

Quelle est la différence entre le garnissage et la suspension?

Le garnissage est le troisième critère à prendre en compte et contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est différent du critère de suspension .En effet, la suspension permet d’assurer le soutien du corps, et le garnissage est un élément pour améliorer votre confort.   Le revêtement du matelas est appelé coutil et vient renforcer le confort.

coutil dun matelas

Certains systèmes de garnissage permettent d’avoir une face été et une face hiver sur les matelas. La face hiver possède un garnissage plus important pour vous tenir chaud, son coutil peut être fait dans une autre matière.

Les coutils des matelas peuvent être faits dans différentes matières :

  • laine (pour les matelas d’hiver)
  • coton
  • polyester

Choisir la matière du coutil est important si vous avez tendance à avoir chaud la nuit. Certaines marques proposent des coutils spéciaux, appelés parfois « Cool Soft » ou « Cool Max » : ces coutils sont conçus  pour les personnes ayant tendance à transpirer la nuit mais aucune appellation officielle n’existe. Donc attention aux termes purement marketing.

Avant l’achat, vérifiez que le coutil a bien été traité contre les acariens, les bactéries et la moisissure.

Evaluer la densité de son futur matelas et choisir son épaisseur

L’épaisseur de la mousse ou du latex correspond à la densité d’un matelas. On l’exprime par des kg/m3. L’UFC Que Choisir précise que la densité minimum pour un matelas de qualité est de 25kg/m3. les meilleurs matelas peuvent atteindre une densité de 70kg/m3.

Plus la densité est élevée, plus le matelas est ferme. Un matelas plus dense a aussi une meilleure durée de vie.

La densité du matelas est différente de l’épaisseur. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’est pas nécessaire d’avoir un matelas ultra épais (moins facile à aérer, plus difficile à transporter) : on « n’use » que les 5 ou 6 premiers centimètres d’épaisseur d’un matelas. L’épaisseur  conseillée est située entre 15 et 20 cm

L’indépendance de couchage, un critère trop souvent oublié

couple qui teste un matelas

Le saviez-vous? On se retourne en moyenne 40 fois par nuit… ce qui fait 80 mouvements quand on est deux, et autant de potentielles sources de réveil.

L’indépendance de couchage, qu’est ce que c’est? Ce critère d’évaluation d’un matelas va vous intéresser si votre conjoint bouge beaucoup la nuit. Plus l’indépendance de couchage d’un matelas est grande, moins vous sentirez les mouvements de la personne qui dort à côté de vous sur le matelas. Plus votre matelas est large, plus l’indépendance de couchage est grande.

C’est la suspension qui peut vous permettre d’évaluer l’indépendance d’un couchage : les matelas à ressorts ensachés offrent le plus grande indépendance de couchage contrairement aux matelas en latex ou en mousse à mémoire de forme.

La taille du matelas et le type du sommier

La longueur standard d’un matelas est de 190cm. Cependant, si vous mesurez plus d’1m80, ou vous recommande de choisir un matelas d’au moins 2m de long pour un plus grand confort : en gros, ajoutez 15 ou 20 cm à votre taille pour déterminer la longueur de matelas idéale pour vous. Pour une personne, la largeur standard est de 90 cm. Pour 2, elles est de 140 ou 160 cm.

La taille du matelas doit bien sûr être en accord avec votre sommier. Le type de sommier que vous choisissez  influe sur la souplesse ou la fermeté de votre matelas :mieux vaut changer son matelas en même temps que son sommier.

  • Le sommier à lattes (le plus courant) est très efficace pour l’aération. Les lattes en bois donnent plus de fermeté à un matelas, sauf les lattes apparentes (qui renforcent la souplesse du matelas choisi). Le plus : le sommier à lattes s’accorde à tous les types de matelas. les lattes apparentes sont conseillées aux personnes souffrant d’allergies car ils facilitent l’aération du couchage.
  • Le sommier à ressorts garantit un couchage plus souple que le sommier à lattes. Attention, il est peu compatible avec un matelas en mousse : les ressorts accélèrent l’usure. Par contre il convient très bien aux matelas latex et aux matelas à ressorts (pour un couchage très souple).

 Quelques questions pour finir…

Un sur-matelas est-il nécessaire?

Tout dépend de la couche de garnissage de votre matelas : si elle est épaisse, un sur-matelas est inutile.  On les recommande pour les matelas très durs mais on en trouve peu dans le commerce.

Les matelas bio, ça existe?

Vous pouvez trouver des matelas faits à base de latex naturel. pour être considéré comme un matelas bio, celui ci doit comporter au moins 85% de latex naturel. Avantage du latex 100% naturel : il offre une densité minimum de 75kg/m3 et est donc d’excellente qualité. Le coton et la « biolaine » (laine française que l’on traite à l’eucalyptus et à la lavande) du garnissage participent aussi à la qualité écologique d’un matelas mais les matériaux synthétiques sont tout de même nécessaires pour une meilleure conservation du matelas dans le temps. Le coutil du matelas peut aussi être fait en fibres de bambou, aux propriétés antibactériennes et déodorantes. La marque Biosense propose ce type de matelas bio. Ils sont comparés sur cet article du webzine Consoglobe si cela vous intéresse : http://www.consoglobe.com/guide-achat-matelas-ecologique-cg/4

Quand doit-on changer de matelas?

Il est traditionnellement conseillé de changer de matelas tous les 10 ans.

La garantie est-elle utile pour un matelas?

La plupart des garanties de matelas sont assez longues : elles vont même jusqu’à 25 ans! Attention cependant, ce n’est pas parce que votre matelas est usé au bout de 10 ans que vous pourrez obtenir un remboursement : la majorité des garanties ne couvre pas l’usure normale, mais seulement une usure très prématurée, souvent due à un défaut de fabrication.

Comment essayer un matelas?

Vous pouvez vous allonger sur le matelas en magasin pour vous faire une première idée de sa fermeté et de son confort. Attention cependant, vous ne pourrez évaluer sa souplesse qu’en l’essaynt au moins 2 ou 3 mois chez vous.

 

 

 

 

 



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre