Guide d’achat : choisir des traductions de qualité

achat-traduction-prestataire

Acheter des traductions de qualité est un indispensable pour être crédible à votre tour. Si vous n’êtes en plus pas familier de la langue du document final, il est important de vous entourer du bon prestataire. Pour vous assurer de la qualité du document en bénéficiant du prix juste, ces conseils vous seront précieux !

  1. Choisissez le bon interlocuteur

Les services de traduction sont nombreux et il n’est pas aisé d’y voir clair. Si vous optez pour les prix les plus compétitifs, vous faites surtout l’économie de la qualité. Le travail de traduction requiert temps, précision et rigueur : des compétences pas vraiment au rendez-vous avec des prix discount. Votre image de marque est en jeu à travers la qualité de vos contenus alors choisissez un professionnel dont la réputation n’est plus à démontrer !

  1. Pensez expertise

Si vos besoins en traduction concernent des thèmes généralistes (santé grand public, sciences humaines, commerce, lifestyle…), vous pouvez sans crainte choisir un traducteur maîtrisant simplement la paire de langues requise.

Par contre, les documents techniques ou officiels vous obligeront à opter pour une agence de traduction de documents officiels ou experts. Droit, finance, économie, médecine : les contenus liés à une expertise précise ne peuvent pas faire l’objet d’approximation. Même chose pour les documents officiels que les institutions ne prennent pas à la légère. Pour vos actes de naissance, actes d’état civil, jugements, actes d’adoption etc., collaborez uniquement avec des traducteurs assermentés par la Cour. La valeur légale même de vos documents est en jeu.

  1. Précisez l’usage

L’usage qui sera fait de cette traduction est un élément important à préciser dans vos demandes de tarification. S’il est destiné à un usage interne ou plutôt commercial, le niveau de prestation peut être adapté. Vous obtiendrez alors le meilleur rapport qualité/prix.

Précisez aussi si vous souhaitez :

  • Une traduction à usage interne : traduction de bonne qualité
  • Un document pour diffusion externe : traduction irréprochable (fond et style)
  • Une compréhension spécifique du document final (e-book, livre de littérature). Ainsi, les idées et messages clés seront pris en compte sans que le prestataire n’ait à travailler un style ou une présentation spécifique.
  1. Simplifiez les formats

Dans vos envois, ayez toujours à l’esprit de simplifier l’exploitation de vos fichiers. Les minutes que vous y consacrerez seront une économie financière sur les coûts de gestion. En effet, pour le traducteur, un fichier Word est bien plus adapté pour capter les contenus qu’un site internet ou un fichier PDF.

  1. Regroupez les contenus

Sur le devis, il vaut mieux pour vos finances que vous fassiez la demande de traduction d’1 fichier de 15 000 mots plutôt que de 5 fichiers de 3 000 mots chacun. Réunissez vos textes en une seule source, pour faire gagner du temps au traducteur et réduire la facture du projet.



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre